Accueil Économie Comment trouver un financement participatif pour un projet personnel ?

Comment trouver un financement participatif pour un projet personnel ?

0
Comment trouver un financement participatif pour un projet personnel ?

Vous avez un projet personnel qui vous tient à cœur, mais vous ne savez pas vraiment comment le financer ? 

Alors le financement participatif est peut-être la meilleure solution pour vous y aider.

Nous allons vous expliquer ce qu’est le financement participatif, comment fonctionnent les plateformes de financement participatif, mais aussi quelles sont les obligations du porteur de projet.

Qu’est-ce que le financement participatif ?

Le financement participatif, qui est également appelé le crowdfunding, est un moyen de récupérer de l’argent pour financer un projet sans pour autant passer par un prêt bancaire traditionnel.

La personne qui souhaite lever des fonds pour réaliser son projet personnel peut donc passer par une plateforme de crowdfunding en ligne, afin de collecter le montant désiré auprès de particuliers ou bien de professionnels, qui sont prêts à investir dans son projet.

Vous pouvez notamment vous rendre sur les plateformes de financement participatif suivantes : Ulule, Wiseed ou encore Kick Starter.

Les investisseurs peuvent aider le porteur de projet de 3 façons différentes :

  • Le financement peut se faire sous la forme de dons, c’est-à-dire que les investisseurs donnent alors de l’argent pour un projet qui leur tient à cœur mais sans rien attendre en retour.
  • Le financement peut se faire sous la forme d’un capital, c’est-à-dire que les investisseurs obtiennent alors des actions et qu’ils deviennent copropriétaires de l’entreprise qui sera créée à l’issue du projet.
  • Le financement peut enfin se faire sous la forme d’un prêt avec ou sans intérêts, et le porteur de projet devra donc ensuite rembourser ses investisseurs.

Dans le cadre d’un projet personnel, c’est généralement le financement participatif sous forme de prêt qui correspond le mieux. On l’appelle également le crowdlending.

Les investisseurs peuvent être des particuliers ou bien des entreprises. 

Si le prêt est gratuit et se fait sans intérêts, son montant ne peut pas dépasser 5 000 euros par investisseur et par projet.

Le porteur de projet peut alors obtenir au maximum 5 000 000 d’euros sur une période de 12 mois.

 Si le prêt se fait avec des intérêts, alors le montant du prêt ne peut pas dépasser 2 000 euros par prêteur pour un même projet. 

Le montant pouvant être obtenu pour ce type de prêt avec intérêts est de 5 000 000 euros au maximum sur une période de 12 mois, exactement comme pour le prêt gratuit.

La durée maximale du prêt ne peut pas excéder 7 ans, et le taux d’intérêt doit toujours respecter le taux d’usure, qui est un taux maximal ne pouvant pas être dépassé.

Ce taux d’usure ne sera pas le même en fonction de la catégorie à laquelle appartient le prêt, comme un crédit immobilier ou un crédit à la consommation par exemple.

trouver un financement participatif

Quelles sont les obligations des plateformes de financement participatif en ligne ?

Les plateformes de financement participatif qui permettent d’obtenir des prêts avec intérêts ou des financements sous forme de capital doivent avoir obtenu le statut européen de prestataire de services de financement participatif avant le 10 novembre 2023. 

Cet agrément peut être délivré par l’autorité des marchés financiers.

Pour les financements par des prêts à titre gratuit ou par des dons, le statut actuel d’intermédiaire en financement participatif restera le même.

La plateforme de crowdfunding est également tenue d’accorder des mesures de protection spécifiques aux investisseurs qui ne sont pas des professionnels, afin de les mettre en garde sur les risques éventuels de perte de capital. 

Elles doivent aussi laisser un délai de réflexion de 4 jours aux investisseurs particuliers, afin qu’ils puissent se désister s’ ils le souhaitent.

Quelles sont les obligations des porteurs de projets ?

Le financement participatif peut aider un particulier, mais aussi un professionnel, une collectivité ou même une association.

Le porteur de projet peut trouver la plateforme la plus adaptée pour trouver son financement participatif sur le site créé par l’association financement participatif France.

Le porteur de projet doit toujours bien définir son projet de manière précise en indiquant notamment les renseignements suivants :

  • Quel est le but du projet, en quoi consiste-il exactement ?
  • Quel est le montant nécessaire pour faire aboutir ce projet ?
  • Quelle est la date limite pour réunir la somme demandée ?
  • Quelle est la projection financière de ce projet ? C’est-à-dire quelle sera sa rentabilité par exemple.
  • Quel est le résultat qui est espéré à la fin de ce projet ?

Il faut surtout bien noter que les sommes qui sont reçues grâce au financement participatif ne doivent servir que pour le projet qui a été présenté.

Le porteur de projet ne peut donc en aucun cas utiliser une partie de l’argent récolté pour un autre projet que celui pour lequel il a fait appel au financement participatif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici