AccueilÉconomieComment vérifier un chèque

Comment vérifier un chèque

Le chèque est de moins en moins utilisé de nos jours. En France, 40% des montants fraudés sont des chèques, soit 9% des volumes de paiement.

Voyons ensemble comment il est relativement simple de contrôler un chèque et d’éviter toute arnaque.

Les choses à savoir

Pour être valide, un chèque doit comporter plusieurs mentions dont :

  • Aucun blanc avant ou après l’inscription de la somme.
  • La somme doit être lisible et inscrite en toutes lettres. Si les sommes ne correspondent pas, seule la somme en lettre sera retenue.
  • Le nom du bénéficiaire doit être lisible.
  • La signature doit être conforme. Un spécimen de la signature de l’émetteur est en possession à la banque émettrice.
  • La date est celle de la rédaction du chèque.

Durée de validité du chèque

Un chèque a une durée de validité de 1 an et 8 jours. Au dela de ce délai, le chèque sera refusé. Pour encaisser un chèque, il faut obligatoirement le signer au verso, le compte de l’émetteur est débité à l’encaissement du chèque.

Attention, vous vous exposez à des sanctions pour l’émission de chèques sans provision. Certains chèques comme les chèques de banque permettent de garantir le paiement puisque c’est la banque elle même qui émet le chèque.

Comment vérifier mon chèque ?

  • Vérifier tout d’abord si toutes les mentions obligatoires apparaissent.
  • Ne versez jamais d’argent contre un chèque (comme des versements Pay Safe) avant que le chèque ne soit encaissé.
  • Appelez la banque émettrice pour vérifier si l’acheteur fait bien partie de la banque. Vous pouvez aussi vous y rendre.
  • Appelez votre banque pour éliminer tout soupçon d’arnaque.
  • A regarder avec attention tout élément suspect comme les tâches, les ratures ou grattages.

Des moyens simples pour se prémunir de mauvaises surprises. Soyez vigilant et réactif si vous avez le moindre doute.

Gare aux arnaques

Les arnaques au chèques sont devenues courantes pour certains escrocs. En voici une :

Une personne vous envoie un chèque vous faisant miroiter que vous pouvez encaisser la somme. Vous envoyer en contre-partie une somme d’argent via Pay Safe par exemple. Aucun souci puisque vous avez mis le chèque en banque. Seulement voilà, le chèque revient quelques jours après, sans provision et donc non payé.

Je tiens à vous alerter que cette méthode est bien rodée, en ayant fait les frais (2 000€). Ne vous fiez pas aux apparences et regardez à 2 fois le fameux chèque. Multipliez les contrôles, appelez votre banque si vous soupçonnez une arnaque avant quelconque versement en contre-partie.

La mort du chèque est elle inéluctable ?

Le chèque a longtemps été le moyen de paient le plus utilisé, loin devant la carte banquaire. Ce n’est plus tout à fait vrai aujourd’hui. Plusieurs raisons poussent à penser que le chèque va disparaître.

  1. De moins en moins de gens l’utilisent. Possédez-vous un chéquier ? Moi non, tout se fait par CB ou par internet. Les paiements électroniques sont extrêmement sécurisés et plus simples pour les transactions. Les virements SEPA (virements, prélèvements et paiements instantanés) sont de plus en plus utilisés.
  2. Le chèque coûte cher aux banques. Pour nous, le chèque est gratuit mais pour la banque, il y a la fabrication, l’envoie, le traitement et les contrôles de chèques émis et reçus. Tous ceci n’est pas gratuit pour les banques mais je vous rassure, elles se rattrapent autrement.
  3. Ce n’est pas gratuit non plus pour les pouvoirs publics qui ont certains frais à l’émission ou à l’encaissement de chèques.
  4. La fraude s’est accélérée ces dernières années, le chèque est de moins en moins sécurisé. Les arnaques évoluent en moyenne de 52% par an dans l’UE. Le chèque reste le moyen de paiement le plus facile à frauder.
  5. Les traitements en temps réel pour tous les paiements électroniques sont devenus monnaie courante. Un numéro de carte bleu et vous pouvez acheter même en un clic n’importe quel objet, vêtements, outils etc, sur internet ou payer n’importe laquelle de vos créances (cantine, crèche, école). Ceci aussi facilement que d’aller acheter son pain. Vous avez une vision claire et en temps réel de l’état de vos finances.

Rappelons que le chèque reste un moyen de paiement marginal mais qui inexorablement, de part la volonté des gouvernements et de la banque de France est voué à disparaître.

Resté connecté

16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner

Nouveautés

Articles en relation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici