AccueilImmobilierL’Unesco patrimoine mondiale à Bordeaux

L’Unesco patrimoine mondiale à Bordeaux

L’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) est née à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour promouvoir la paix, par la diffusion de la culture, de l’éducation, de la science et de l’information.

C’est une organisation internationale à laquelle participent de nombreux pays du monde et l’une de ses missions est de tenir à jour une liste de sites du patrimoine mondial, choisis en fonction de leur valeur culturelle ou naturaliste.

L’idée est que la préservation et la protection de ces biens revêtent une grande importance pour la communauté mondiale tout entière. Depuis l’adoption de la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel en 1972, 1121 sites ont été reconnus, dont 869 sont culturels.

Le patrimoine culturel comprend également les œuvres architecturales, y compris celles des grands architectes modernes.

Voici les plus beaux monuments de Bordeaux protégés, un tour d’horizon de l’architecture, dont la valeur a été reconnue au niveau international.

Le port de la lune de Bordeaux

Le port de la lune est le nom du plus ancien quartier de Bordeaux. Elle porte ce nom car elle est située autour d’un bras de la Garonne, en forme de demi-lune. Le quartier a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO : si vous regardez le sol, vous verrez un chemin fait de plaques de cuivre.

À l’office du tourisme, vous pouvez obtenir la liste complète des monuments, telles que les différentes portes de la ville médiévale, ses petites places et rues, de nombreux beaux bâtiments anciens, avec leurs façades récemment rénovées.

La tour Saint-Michel et l’église du même nom sont les bâtiments les plus importants du quartier. Dans la zone du district habitée par les immigrants d’Afrique du Nord, il y a des magasins arabes qui vendent des produits exotiques, des fruits et des légumes à bas prix.

En outre, il existe plusieurs musées dont le Musée d’Aquitaine sur l’histoire du port. Il faut y aller, même si cela ne prend qu’un après-midi à Bordeaux.

La place de la Bourse

La place de la Bourse à Bordeaux est l’une des plus belles places de la ville, surtout la nuit lorsqu’elle est illuminée. Il s’agit d’une grande demi-arche conçue par l’architecte du roi Jacques Ange Gabriel, entre 1730 et 1775. C’est le premier ouvrage d’extension hors des murs médiévaux de Bordeaux et il a été construit pour abriter une statue du roi Louis XV. Bordeaux était alors une ville riche, et voulait démontrer sa grandeur économique à la couronne. La place est connue sous le nom de la place royale, à partir de 1848. Les berges de la rivière qui la jouxte ont été récemment restaurées, en intégrant bien la place et ses alentours.

Les bâtiments sont de style classique : au nord se trouvait le bâtiment de la Bourse, aujourd’hui la Chambre de commerce de la ville, et de l’autre côté se trouve le Musée national des douanes. Les sculptures sur les façades du palais représentent Minerve, en l’honneur des arts, Mercure, pour promouvoir l’activité de la ville et Neptune pour encourager le commerce fluvial. Le dieu du vin, Bacchus, apparaît également.

La place des quinconces

La place des Quinconces est située au centre de Bordeaux, c’est une place du 19ème siècle qui a été construite dans le parc du Château Trompette. C’était une fortification Vauban, que le roi Louis XVIII avait donnée à la ville. A partir de 1817, des façades similaires ont été construites, formant un demi-cercle et délimitant naturellement la place. Les dessins sont de Dufart, avec six groupes de bâtiments classiques de chaque côté de la place, chacun composé de trois étages et avec une base d’arcs. C’est l’une des plus grandes places de la ville. Comme il y a 12 hectares en son centre, il peut accueillir diverses manifestations tout au long de l’année.

Sur la place, il y a un monument en l’honneur des personnes qui ont défendu la démocratie pendant la Révolution française et une belle fontaine. Le tramway B vous emmène sur cette place.

Le monument des girondins

En 1881, la ville de Bordeaux, a exprimé son désir de construire ce monument, pour prouver sa fidélité à la République. Treize ans plus tard, le travail a commencé. Erigé également en l’honneur et à la mémoire des députés Girondins qui furent guillotinés en juin 1793, victimes de la Grande Terreur, le monument est magnifique, et l’un des lieux les plus connus de Bordeaux. Son socle, hommage explicite aux Girondins, sa colonne, ses fontaines, ses statues, tout est soigneusement travaillé : coq gaulois, allégories de la Garonne et de la Dordogne, sable et chevaux ornent la colonne, surmontée d’une grande statue de la Liberté brisant ses chaînes. Aujourd’hui, de nombreux bordelais aiment venir s’asseoir sur ses marches, profiter de la fontaine ou prendre des photos … Et il arrive aussi au monument colossal d’investir un autre sens, tout aussi symbolique, lorsque 80 000 personnes se sont réunies à ses pieds, elles ont participé à la victoire diffusée sur un écran géant, de l’équipe des Girondins de Bordeaux en finale de la Ligue 1…

La porte Dijeaux

La Porte Dijeaux est située sur la place Gambetta, derrière le monument municipal. C’est un quartier très commercial et la porte mène à une rue piétonne où les boutiques de luxe abondent ; nous sommes, peut-être, dans le quartier le plus riche de la ville.

La porte monumentale a été construite lors des grandes rénovations du marquis de Tourny, au milieu du XVIIIe siècle. Il a été inauguré en 1748 et divers bâtiments ont ensuite été construits sur la place.

C’était la porte du troisième périmètre des remparts de la ville, construite après deux agrandissements de la vieille ville de Bordeaux.

À Bordeaux, vous trouverez six portes d’architecture très différente. La Porte Dijeaux est construite dans le style néoclassique et date du milieu du XVIIIe siècle. Le nom « Dijeaux » vient d’un ancien temple romain en l’honneur de Jupiter ont été progressivement supprimés langue « Da Jou » puis « Dijeaux ». Nous le devons à Andrew Porter, qui a également participé au développement d’autres villes en dehors de Bordeaux et de lieux tels que Victoria et Gambetta.

Resté connecté

16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner

Nouveautés

Articles en relation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici