AccueilÉconomieToilettes sèches : délire écologique ou nécessité ?

Toilettes sèches : délire écologique ou nécessité ?

Petites questions : que feriez-vous s’il n’y avait pas de toilettes dans votre maison ou votre appartement ? Et bien vous feriez comme beaucoup d’habitants sur terre, qui marche parfois une heure chaque matin afin de trouver un endroit retiré, risquant ainsi outre la honte d’être vu, une agression, quand il s’agit de femme ou d’enfants. Où vous resteriez comme dans certaines usines en Inde 12 à 14h sans aller aux toilettes.

L’accès à des services sanitaires de base apparaît comme une nécessité. Or une chasse d’eau représente au bas mot en France 3L d’eau potable, parfois 10L, qui devront ensuite être traités avant leur rejet dans la nature. Quand on sait qu’aujourd’hui, seul 10% des eaux usées sont traitées, on peut logiquement s’inquiéter du développement au niveau mondiale des toilettes « à la française ». Rien que pour la Chine et l’Inde, cela représenterait plus de 1,5 milliards de toilettes à installer. Il y a donc une nécessité à trouver d’autres solutions.

Les alternatives aux toilettes classiques

  • On trouve en Suède un ensemble de 32 logements équipés de toilettes qui sépare les matières solides et les liquides. L’urine est dirigée vers un premier bac au sous sol qui est vidé 3 à 4 fois par an par des agriculteurs. Les matières fécales se déshydratent dans un autre bac et perdent 80% de leur poids, puis sont compostées et utilisées encore une fois par les agriculteurs.
  • En Allemagne, c’est un lotissement de 117 logements qui collecte les déchets humains et alimentaires vers une centrale à biogaz. Les résidus serviront d’engrais.

A titre individuel, il existe bien sûr des toilettes sèches composées d’un simple bac que l’on recouvre de sciures après chaque passage. Ce bac est régulièrement vidé et composter.

Quels sont les avantages ?

  • avantages économiques et écologiques,
  • très peu d’investissement de base (leur fabrication demande un investissement minimum d’une trentaine d’euros),
  • toutes les formes, les matières et les couleurs sont permises,
  • sa mobilité qui permet de les déplacer dans toutes les pièces de la maison ce qui peut s’avérer fort utile pour les personnes âgées ou handicapées,
  • l’absence de bruit de chasse d’eau qui évite les nuisances sonores des toilettes classiques.

Quels sont les inconvénients ?

  • la vidange du seau qui n’est jamais très agréable,
  • la réticence des invités à les utiliser,
  • l’image que les voisins risquent de se faire,
  • la mise en place moins aisée en appartement.

Au fait, encore un petit cocorico pour finir. Vous l’avez deviné : la DDASS oblige chaque logement à être équipé en toilette à eau… Une enquête récente aurait recensé 685 fraudeurs en France.

Affaire à suivre …

Resté connecté

16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner

Nouveautés

Articles en relation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici